top of page

Relooking – Ma table de salle-à-manger

Hélà! Me revoici avec un nouvel article “relooking”, celui qui concerne ma table de salle-à-manger. Tenez vous prêt.e.s car le changement est radical!


Lorsque deux jeunes personnes s’installent ensemble, c’est souvent l’occasion pour les membres de leurs familles de se débarrasser de quelques vieux meubles pour aider. C’est ce qu’il nous est arrivé à Jérôme et moi lorsque nous avons emménagé dans notre premier appartement. Ce dernier était rikiki (50m2) mais le second l’était beaucoup moins (le double!). du coup, certains meubles qui nous avaient été donnés lors du premier emménagement n’étaient plus adaptés à notre nouveau lieu de vie. C’est la que mes grands-parents nous ont fait don de la table et des chaises de leur salle-à-manger.

Une fois installés dans notre maison, il y a de cela 3 ans, nous avons gardé cette salle-à-manger. Elle avait vécu, certes, mais elle remplissait encore amplement ses fonctions. En merisier (je la croyais d’abord en acajou), elle allait pourtant très vite en prendre plein la figure ; les chats ont littéralement éventré l’assise (en tissu) des chaises, mon esthéticienne a laissé un chiffon imbibé de dissolvant traîner le plateau (pourtant recouvert d’une nappe et d’un essuie) ce qui a rongé le vernis et laissé une marque blanche, j’ai rénové quelques meubles sur la table et y ai donc laissé des traces de peinture et de produits divers… Bref, elle avait fait son temps et réclamait justice!


Il m’a fallu 2 ans à peu près pour me dire que je pouvais pourtant en faire quelque chose. J’ai cependant donné les chaises et ai racheté des chaises avec assise et dossier en cannage de Marcel Breuer. Auparavant je pensais également racheter une table neuve et écumais les pages web de vente de meubles… C’est pourtant il y a deux semaines que je me suis lancée ; et si j’essayais de décaper un petit bout de cette table pour voir ce qu’il se cachait sous ce vernis rougeâtre?

C’est là que j’ai compris qu’il s’agissait d’une table en merisier et pas en acajou. Excellente nouvelle en soi car le merisier arbore moins cette teinte rougeâtre typique sur l’acajou. J’ai donc décapé (merci V33) la table sur 2 à 3 couches, à la spatule. Ensuite, j’ai poncé, sur trois grains – du plus gros au plus fin – l’ensemble du plateau. Le résultat était déjà bluffant après le premier grain!

Une fois le plateau parfaitement poncé, j’y ai appliqué une couche de vitrificateur incolore, pour le protéger des tâches.


Je me suis ensuite occupée du soubassement et des pieds ; après un léger ponçage de la structure, j’ai passé une couche de primer sur l’ensemble. Je suis ensuite passée avec deux couches de peinture Levis laque mate noire.


J’adore le résultat ; ma table est transformée et ce à moindre coût! Je n’ai payé que la peinture noire, car j’avais déjà tout le reste à disposition à la maison, ce qui fait que ce relooking m’a coûté à peine 30 euros. La table arbore désormais un look plus moderne, en accord avec les couleurs présentes dans la salle à manger.


Et vous, vous aimez? Vous avez déjà tenté de relooker d’aussi gros meubles fonctionnels?

#Salleàmanger #Bois #DIY #Ucycling #table #Relooking

bottom of page