top of page

Déco – La Braderie de l’Art de Liège

Aujourd’hui je souhaite vous parler d’un évènement sur lequel j’ai eu l’occasion de me rendre le week-end passé : la Braderie de l’Art de Liège. Organisée sur deux jours à l’ESA Saint-Luc par l’asbl Etnik’art, cette braderie s’inspire d’un concept original qui a lieu tous les ans – et ce depuis 1991 – à Roubaix. Depuis sa première édition en Cité Ardente, il y a 9 ans, cette manifestation atypique et gratuite offre la possibilité d’acquérir des œuvres d’art 100% récup à prix démocratique (entre 1 et 300 euros), mais aussi d’assister « en live » à leur création !

En effet, les artistes et collectifs présents doivent y créer, intervenir et détourner durant 24 heures en public des objets et matériaux collectés à la « déchetterie », véritable hypermarché de la récupération constitué de plusieurs tonnes de déchets et encombrants industriels… De quoi ravir curieux et amateurs d’art désireux d’acquérir une pièce unique mais également de sensibiliser le public ! Selon Aurélie Portois, une des initiatrices du projet, « l’intention de la Braderie de l’Art est [aussi] d’amener une réflexion sur nos modes de consommation ». Dans une société qui génère pas loin de 4000 milliards de tonnes de déchets par an, ces objets abandonnés et autres détritus font désormais office de matière première !

46156058_1910518072376833_3187285081353879552_n

Copyright : Live Photo Event (via Facebook)


Chaque année, ce sont donc plusieurs milliers de visiteurs qui accèdent à cet atelier géant et ils sont de plus en plus nombreux à acquérir des pièces uniques, originales et totalement récup’. Cela a notamment été mon cas ce dimanche car j’y ai craqué pour une statue-robot de l’artiste JU&B Factory.

46136148_2218552895053394_502694826433576960_n

Mon acquisition…


Parmi les autres artistes présents et que j’ai beaucoup aimé, je citerai également Ben Artside. Basé à Saint-Gilles (Bruxelles), ce jeune créatif imagine des luminaires originaux et design sur le concept de l’origami. Ses lampes ont plusieurs formats et allient papier blanc et tissus à motifs. Certains de ses modèles incluent même des plantes! Mais Ben travaille également le papier sous d’autres formes : il propose ainsi des tableaux à base de pliages comme des petites mises en scène sous cloches de verre… renseignez-vous sur la page Facebook de l’artiste car il propose régulièrement des ateliers de confection de suspensions en papier!

43223497_2417809358259321_8426332200999321600_n

Copyright : Ben Artside (via Facebook)


43204126_2417809161592674_7748079319326392320_n

Autre coup de cœur : le collectif de designers Kalbut Design. Je les connaissais avant de les voir à la Braderie, car j’avais vu un mini-reportage sur eux dans le cadre de la diffusion de l’émission “Une brique dans le ventre”. J’avais été littéralement séduite! Leur spécialité? La création de sculptures animalières à partir d’éléments de récupération. Je rêve d’acquérir un de leurs célèbres renards pour égayer mon jardin mais malheureusement il n’y en avait aucun de disponible lorsque je me suis rendue sur leur stand à la Braderie.

44758238_2098604653517472_4211363056048930816_n
35884813_1918993358145270_5140782880707837952_n

Copyright : Kalbut Design (via Facebook)


Et vous? Vous connaissiez le concept de Braderie de l’Art? Vous vous rendez de temps en temps sur ce genre d’évènement? Vous vous laissez tenter par des pièces d’art au lieu de vous ruer systématiquement sur un élément déco issu des grandes enseignes?

En tous cas, j’espère vous avoir donné envie de vous intéresser à ce genre de manifestation et… Qui sait? Vous avoir convaincu de vous y rendre l’année prochaine?

#Art #Déco #Evènement #Récup

bottom of page